tambouille

Une candidate qui s’auto-déclare sans prévenir ni s’être présentée devant les militants, et qui les méprise royalement quand ils demandent des explications ; des accords négociés en douce entre le “national” et sa garde rapprochée, par dessus — et à l’insu — des groupes et militants lyonnais qui découvrent le pot aux roses (la tambouille faite dans leur dos), lors d’une séance de pédagogie d’un cadre descendu depuis le national ; des exécutifs nationaux qui descendent faire de “la pédagogie” façon PS/LREM aux militants locaux quand ils expriment leurs désaccords sur ces pratiques…


Bref, de la tambouille, de la langue de bois et du mépris comme on cherche à la fuir depuis des années quand on veut faire de la politique “autrement”. Les élections rendent les gens et surtout les appareils complètement dingues. Faut pas être étonné de voir des scores de merde aux élections dans ces conditions

Nathalie Perrin-Gilbert et Mathieu Hascoë s’assoient sur les militants de la France Insoumise avec le soutien de Martine Billard dans le processus de désignation des candidat.e.s aux municipales à Lyon


De l’extrême gauche à l’extrême droite, les partis et leurs appareils ne peuvent pas s’empêcher de reproduire les même pratiques, pas un pour rattraper l’autre : des verts vont négocier des sièges avec l’outsider de la macronie locale (David Kimelfeld), Le baron macroniste historique Gérard Collomb rêve quant à lui de faire de la Mairie de Lyon son EPAHD, et les gauches continuent elles aussi donc leur tambouille… Pendant ce temps la droite “classique” fusionne avec le national socialisme nouveau teint… Mais qu’est-ce qu’on attend pour tous les virer ?!


P•••• je suis bien content de faire de la politique réelle, de terrain, sur des sujets de fond, en dehors de tous ces partis ou mouvements, en dehors de toutes ces magouilles qui dégoutent même les plus motivés.

https://www.facebook.com/pagano.stephane/posts/10220154300024940

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.