laissons l’avenir à celles et ceux qui vont le vivre

On le sait, quelque chose comme un tiers à une bonne moitié des voix qui ont permis les scores de Jean-Luc Mélenchon au premier tour sont issues de quartiers populaires, et surtout de la jeunesse militante écologiste et anti-capitaliste (des militant.e.s actifs d’Alternatiba,de XR, Youths4Climate, mouvements antifascistes et bien d’autres), jeunesse qui se mobilise depuis des années, et qui a préféré parier sur le programme de l’Avenir en Commun plutôt que de voir son avenir évacué du débat.

Manif climat à Lyon

Ça aurait quand même une sacré gueule si la FI et l’UP organisait des assemblées de circos pour les législatives en y invitant toutes celles et ceux qui ont vu leur avenir irrémédiablement cramé par les boomers dimanche dernier, en envoyant un message du style :

“si toi aussi tu as choisi la bifurcation écologique plutôt que le bruit du frigo, viens choisir ta candidate ou ton candidat pour ta circo. bisous”

Une sorte de rafraichissement démocratique, populaire, local, face à une crise de représentation, et qui tient compte de tous ces jeunes qui ont préféré Méluche plutôt que le bruit du réfrigérateur… ça aurait de la gueule non ?
Et ça ferait honneur aux mémoires de Dumont et Bourdieu.

pas vu, pas pris ?

Suite à ma note d’hier, j’ai trouvé utile de signaler à Facebook que le post de Mathieu Azcué était de la désinformation politique. J’ai profité de cette occasion pour laisser un commentaire sur le dit post à destination des lecteurs pour leur signaler que :


Ceci est purement et simplement de la désinformation et de la tromperie, la plate-forme officielle de la FI/UP sur Lyon est https://www.facebook.com/LFiLyon”

Mathieu Azcué l’a effacé, je l’ai donc remis…

Résultat, il m’a bloqué.

Moi je vois ça, mais je vous laisse vérifier via le lien, par vous-même, que mon commentaire a été effacé de nouveau. À l’instar de LREM, certains élus de LYEC ne supportent pas la contradiction, ou même que l’on ne soit pas d’accord avec eux…

C’est beau le débat démocratique.

La “France Insoumise”, pardon, sa version Lyon en Commun nous propose un bel avenir démocratique.

ni oubli ni pardon

#NiOubli#NiPardon. #NiLePenNiMacron

Un collage pour rappeler que les militants écologistes et les gilets jaunes, les étudiants et les précaires, les soignants, qui se sont fait mépriser, gazer, mutiler, poursuivre… Les pauvres, celles et ceux “qui ne sont rien”, n’oublient rien, et ne pardonneront rien.

Hier soir, il fallait bien se remonter le moral et se fabriquer un peu d’endorphine pour mieux dormir. C’est, je crois, un des plus beau collage de cette campagne à Lyon. Pendant plusieurs heures, cette nuit et ce matin, des milliers d’automobilistes coincés dans l’éternel embouteillage de Fourvière on pu se changer les idées.

Big up au copines et copains pour ce collage-montage chrono. Je vous aime :-)

#NiOubli#NiPardon. #NiLePenNiMacron

PS : Ce n’est pas la Police, la Gendarmerie, ou les services de l’autoroute qui sont venus détruire l’installation : toi, le facho, oui toi qui est venu détruire cette installation, on te voit…

#onsenfou

Eh oui ! Ça crame de partout (regardez arriver la famine en Afrique de l’ouest), et pendant que les entreprises sortent la peinture verte, les États se chamaillent sur le niveau des promesses qu’ils ne respecteront de toutes façons pas.

#onsenfou

J’allais utiliser une expression plus vulgaire (onsenb…..) parce que nettement plus précise sur le niveau du je m’enfoutisme, mais bon, on me dit dans l’oreillette qu’il faut rester “professionnel” et avoir une indignation et une colère “polies” #dontlookup.
#embrasementclimatique
 #urgenceclimatique #biodiversité #campagnepresidentielledemerde et surtout #dontlookup !

un pognon de dingue

Quand il s’agit de financer du techno machin issus de power-points avec des concepts clés comme “développement-durable” ou “industrie-verte”, de l’argent, il y en a. Mais quand il s’agit de faire dans la sobriété, le low-tech et la qualité, l’effet de levier n’étant plus là les fonds non plus. Et je ne vous parle pas de financer les formations à la reconversion professionnelle, là, on touche le fond. C’est quand le changement de modèle ?

faconde présidentielle

Chaque fois qu’il est pris en défaut, Emmanuel Macron monte au créneau en faisant de la provocation :

Sur l’affaire Alexandre Benalla : “Qu’ils viennent me chercher !”
Sur la gestion de la crise sanitaire : “… toutes celles et ceux qui avaient prévu tous les éléments de la crise une fois qu’elle a eu lieu !”.
Aujourd’hui sur l’affaire McKinsey : “Que quiconque a la preuve qu’il y a une manipulation mette le contrat en cause au pénal” !

Allons “les enfants“, les gueux, les grincheux et les jaloux, il n’y a rien à voir !

Sur la gestion de la crise, je vous invite d’ailleurs à prendre le temps de lire mon -long mais détaillé- article, car il est symptomatique de la grave crise d’État que cela révèle.

Chaque fois que la “startup nation” fait naufrage avant d’avoir appareillé, on retrouve la faconde de l’adolescent pris la main dans le sac et qui au lieu de la fermer et de s’excuser se lance dans des propos agressifs et méprisants, du haut de son statut, qui le rend intouchable et il le sait bien…

Rappel :

après nous

Sans tomber dans le jeunisme, ça fait quand même sacrément du bien de voir des jeunes, dont beaucoup sont plus jeunes que les étudiants que j’ai en cours, révoltés par l’inaction climatique, environnementale, sociale. Soutien.

Photos Progrès, S. Guiochon

La manifestation de samedi organisée par Youths4Climate est un bol d’air dans une campagne politique rabougrie – et d’une violence – dont trop de candidat.e.s passent plus de temps à utiliser la violence pour cliver et exister, que sur les enjeux écologiques, sociaux et environnementaux :

bruit et fureur

Accumulation de raccourcis grossiers, confusionnisme avec des « raisonnements » alambiqués, tordus et orientés. En fait ces deux publications sont les deux facettes de la même pièce.

Franchise sans filtre ? Non, juste de la haine de celles et ceux qui se voient en « penseurs” réacs, qui haïssent tout ce qui n’est pas aussi intelligent qu’eux. Ça laisse quand même un goût amer et rance face à ce véritable renouveau de l’anti-communisme primaire, accompagné aujourd’hui d’une islamophobie radicale. Mais là où la proximité idéologique est totale, c’est sur un mépris profond pour l’écologie.

« 5eColonne » « soumission » (à des intérêts étrangers), réthorique de la « traitrise » etc. outre que c’est d’une bêtise sans fond, ils ne voient évidemment pas la poutre des trahisons qu’ils portent eux-mêmes… Tout ça n’est pas sans rappeler les pires heures du McCarthysme, ou la Russie actuelle de Poutine, avec ses discours sur la déclin de l’Occident.

C’est fou que tous ces « auteurs* » si fiers de leurs « raisonnements » qui se voient en remparts contre les « islamo-gauchistes » ne voient pas à quel point ils sont idéologiquement proches. Les seules choses qui les empêchent aujourd’hui de fusionner, c’est l’atlantisme béat des uns et l’antisémitisme des autres, une frontière pas si épaisse que cela quand on voit, par exemple, que les évangélistes américains sont parmi les plus fervents supporters du sionisme (ils y voient la possibilité, après la mise à feu et à sang du Moyen Orient, du retour du Messie).

Il ne faudrait pas grand chose pour que tous ceux-là s’allient autour d’un ennemi intérieur commun à abattre : un bloc historique écologique.

« La Raison est un Combat ». Ici c’est un naufrage réactionnaire qui contribue à attiser les haines au travers de discours virils d’adolescents pubères. Tout cela contribue à mettre à feu et à sang la France.

Après leurs campagnes, que leur restera-t’il ?  Des listes d’ennemis à abattre, du nettoyage idéologique pour restaurer leur vision de la France. Sombre.