laissons l’avenir à celles et ceux qui vont le vivre

On le sait, quelque chose comme un tiers à une bonne moitié des voix qui ont permis les scores de Jean-Luc Mélenchon au premier tour sont issues de quartiers populaires, et surtout de la jeunesse militante écologiste et anti-capitaliste (des militant.e.s actifs d’Alternatiba,de XR, Youths4Climate, mouvements antifascistes et bien d’autres), jeunesse qui se mobilise depuis des années, et qui a préféré parier sur le programme de l’Avenir en Commun plutôt que de voir son avenir évacué du débat.

Manif climat à Lyon

Ça aurait quand même une sacré gueule si la FI et l’UP organisait des assemblées de circos pour les législatives en y invitant toutes celles et ceux qui ont vu leur avenir irrémédiablement cramé par les boomers dimanche dernier, en envoyant un message du style :

“si toi aussi tu as choisi la bifurcation écologique plutôt que le bruit du frigo, viens choisir ta candidate ou ton candidat pour ta circo. bisous”

Une sorte de rafraichissement démocratique, populaire, local, face à une crise de représentation, et qui tient compte de tous ces jeunes qui ont préféré Méluche plutôt que le bruit du réfrigérateur… ça aurait de la gueule non ?
Et ça ferait honneur aux mémoires de Dumont et Bourdieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.