Hey, I found it!

I have a plan to save our economies and turn back the investments to down to earth wealth creation and this time with environmental preservation, once for all, for the sake of the next generations. It would cost nothing compared to all the billions stolen by the financial serious managers and acclaimed clever investors of the so called* “free market that will self regulates”…

Let’s nationalize The Economist!

wpid-The_Economist_Is_a_joke-2008-09-30-23-301.jpg

And as a light “go back to school and do your assignments” punishment for each editorial writer of The Econcomist of the last decade, have them to write an essay on: where has the money gone and why financial (unproductive) real economy diverting investments deserve more money then… say… the UN World Food Programme (or just simple SMBs support if that’s too painful for their pen) for example.

wpid-soudan_1-2008-09-30-23-301.jpg

Read on their leader:
“I want your money. No government bail-out of the banking system was ever going to be pretty. This one deserves support…”

This is so… how can I say, mmhh… Unexpected!

Damn, how can anyone take these guys for serious. Will they ever learn something?
And we, the “liberals/green/progressives” are the ones that are not serious?


* you know the saying: “privatize profits, share losses”, don’t you?

CQFD

wpid-cqfd-2-2007-02-20-15-57.jpg

À lire dans le dernier CQFD (précipitez-vous dans votre kiosque pour acheter un des rares journaux indépendants), un article comme toujours passionnant chez les erroristes, sur « les déserteurs du chagrin ».

Même si je suis loin de partager le parti pris de CQFD, je ne peux que soutenir les points de vue différents du discours ambiant sur la valeur travail telle qu’elle est promue en ce moment. Et pour cause :

« Le travail, c’est l’émancipation. Le chômage, c’est l’aliénation. »

Nicolas Sarkozy, sur TF1, 05/02/2007

wpid-arbeit-2007-02-20-15-57.jpg

Le travail rend libre ?

Mais quel travail  ?

Au vu de l’actualité à Guyancourt, ça devrait quand même faire réfléchir ceux qui bêlent en permanence les idées toutes faites, injectées avec force dans nos médias par les héritiers du CNPF. Eh oui, merci de ne pas oublier que le MEDEF n’est que le ravalement de façade d’une institution qui a représenté sans état d’âme la valeur travail durant des heures moins glorieuses de la France d’avant (et qui sera de nouveau aussi celle « d’après » selon Nicolas Sarkozy).

Difficile de ne pas penser à la nationalisation des usines Renault et la confiscation des biens de Louis Renault, le 16 janvier 1945…

éclectik dimanche : Olivier Adam

ECLEC_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le dimanche 11 janvier 2009.

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090111-ECLEC-DIM-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

INVITE
Olivier Adam, romancier
Aux winners, traders et banquiers, Olivier Adam préfère les dépossédés, les sonnés, les cabossés, ceux qui ne sont pas rentables, bankable ou bling bling.
Aux donneurs de leçons et aux “m’as tu vu quand j’écris” de St Germain des Prés, Olivier Adam préfère écrire à hauteur d’hommes.
“Des vents contraires” (ed. de l’Olivier), son dernier roman, nous propose l’histoire d’un écrivain au quotidien “normal”, légèrement alcoolo qui survit avec ses deux gamins aprés le départ d’une maman, diparue sans explication et sans laisser d’adresse.
Ce matin dans Eclectik, le portrait d’un écrivain du fatalisme mais pas de la colère.

Programmation musicale
> Miossec : Brest
> Leonard Cohen : First we take Manhattan
> Anis : Jose
> Extraits : Nino Ferrer “Mao Mao”, Nirvana “Smell like teen spirit”, Johnny Cash “Help me”

éclectik dimanche : Robert Guédiguian

eclectic_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le dimanche 13 septembre 2009.

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090913-ECLEC-DIM-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

INVITE
Robert Guédiguian

490033800.jpg

Robert Guédiguian, est de Marseille. Ça, on sait.
On sait aussi que son père était arménien.
Mais l’on sait moins que sa mère était allemande… Et que le petit Robert n’hésitait jamais à mettre une mandale à quiconque l’aurait traité de sale boche pour sauver l’honneur de maman.
Et voilà qu’à bientôt 56 ans, Guédiguian se retrouve à filmer l’histoire d’un poète arménien, Missak Manouchian. Manouchian qui prit la tête d’un groupe de jeunes résistants juifs, hongrois, polonais, roumains, espagnols, italiens, arméniens… contre l’occupant allemand…
Aragon rendit hommage à ces résistants dans un poème magnifique intitulé L’affiche rouge, interprété plus tard par Léo Ferré. Et ça disait :
« Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant.
Mais à l’heure du couvre – feu des doigts errants avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA France ».
ça vous a tout de même une autre gueule qu’un ministre de l’intérieur qui évoquerait l’origine maghrébine d’un militant UMP en déclarant : « Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes ».
Parfois, l’actualité se télescope cruellement.
L’Armée du crime sera en salles dès mercredi.

Programmation musicale
> Jacques Higelin : Crocodail
> J J Cale : Strange Day
> Cat Power : The Greatest

livre
Isabelle Danel
Conversation avec Robert Guédiguian
éditeur : Les Carnets de l’Info
parution : 2008

Lien(s)
Le Site de l’Armée du Crime.

éclectik dimanche : Ken Loach

ECLEC_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le dimanche 24 mai 2009.

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090524-ECLEC-DIM-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

INVITE
Ken Loach
Le portrait d’Eclectik ce matin, c’est le réalisateur anglais Ken Loach avant la sortie mercredi de son nouveau film “Looking for Eric”.
Eric Bishop (Steve Evets), postier à Manchester, traverse une mauvaise passe.
Sous son nez, ses deux beaux-fils excellent en petits trafics en tous genres, sa fille lui reproche de ne pas être à la hauteur, et sa vie sentimentale est un désert.
Malgré la joyeuse amitié et la bonne humeur de ses collègues postiers qui font tout pour lui redonner le sourire, rien n’y fait…
Un soir, Eric s’adresse à son idole qui, du poster sur le mur de sa chambre, semble l’observer d’un oeil malicieux. Que ferait à sa place le plus grand joueur de Manchester United ?
Eric en est persuadé, le King Cantona peut l’aider à reprendre sa vie en mains.

Programmation musicale
> The Pixies : Where is my mind
> Jacques Higelin : Crocodail
> Babx : electrochocs Ladyland
> Ndid : He needs me

Lien(s)
Looking for Eric, le site

éclectik dimanche : Michel Vuillermoz

ECLEC_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le dimanche 18 janvier 2009.

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090118-ECLEC-DIM-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

INVITE
Michel Vuillermoz
Nous avions rendez-vous sur la terrasse d’un café
Juste en face de la Comédie Française et de sa devise « Simul et singulis ».
« Ensemble et individuellement », un credo qui résonne étrangement en cette période de crise du « Singulis ».
Lui, il est plus « simul », ensemble, tous ensemble dans l’esprit troupe : l’acteur Michel Vuillermoz, le nouveau nez de Cyrano de Bergerac au Français.
Parrainé par son ami Denis Podalydès, je rencontrais donc le 515ème sociétaire de la Maison de Molière. Ca a de la gueule sur un CV.
Et pourtant Vuillermoz ne se voyait pas descendant des comédiens du roi mais plutôt bouffon du roi.
Portrait de Michel Vuillermoz, dans sa loge.

Programmation musicale
> Manu Chao : A Cosa
> Jacques Higelin : Pars
> Lenny Kravitz : American Woman
> Chet : Pepite et Pepette

éclectik samedi : Jean-Marc Manach

eclectic_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le samedi 19 septembre 2009

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090919-ECLEC-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

« EclectiK » le samedi, c’est un regard sur l’actualité de la semaine.
Un magazine qui s’attache aux mots avec la digression littéraire de Charles Dantzig. Une digression à partir d’une phrase, d’un discours politique, d’un slogan ou d’une réplique de film entendu dans la semaine. Un magazine qui s’attache aux sons avec le journal de bord de Thomas Chauvineau, qui donne à entendre ce qu’on coupe au montage habituellement. EclectiK, c’est aussi « la revue de presse du pire » de Guillaume Erner, les alexandrins d’Alex Taylor et la carte blanche d’Akram Belkaïd ou de Joy Sorman.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

Jean-Marc Manach
Jean-Marc Manach tient un blog intitulé “Bug brother, Qui surveillera les surveillants?” et s’intéresse à plein temps au thème de la société de surveillance.
Bug Brother, le blog de Jean-Marc Manach

Le journal de bord de Thomas Chauvineau
Le journal de bord de Thomas Chauvineau est consacré aux fichiers policiers : à quoi ça sert, peut – on contester leur fiabilité ?

La revue de presse du pire de Guillaume Erner
Pour sa revue de presse du pire, Guillaume Erner s’amuse avec “le bonheur, nouvel indicateur économique” : et la réforme du capitalisme dans tout ça ?

Carte blanche
On a beaucoup parlé de la RTBF la semaine passée:un journaliste ayant révélé que le comité d’accueil du président Sarkozy culminait à 170 cm – nous avons interrogé Joëlle Meskens, journaliste au Soir de Bruxelles sur les questions suivantes :
* Pense – t’elle que la RTBF en veut particulièrement à la présidence française ? (La RTBF avait déjà fait des siennes avec François Mitterrand, l’interrogeant odieusement sur les écoutes téléphoniques)
* Pourquoi cette information lors de la visite du Président à l’usine Faurecia a – t’elle échappé aux journalistes français ?
les Extraits sonores sont puisés dans le dvd “Coupez le son! Le charisme en politique” réalisé par Thierry Berrod. édité par Studio Canal.

Programmation musicale
> Dario Moreno : Quand elle danse
> Feloche : La vie cajun

éclectik dimanche : Jean-Pierre Mocky

ECLEC_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le dimanche 31 mai 2009.

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090531-ECLEC-DIM-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

INVITE
Jean-Pierre Mocky
La sonnette de son domicile – l’ancien appartement d’Alfred de Musset- porte un faux nom et sur la porte un panneau annonce « Danger, serpents venimeux. Ne pas ouvrir ».
Peut-être pour éloigner les huissiers…
Jean-Paul Adam Mokiejewski est né à Nice en 1933. Son père a quitté l’Ukraine après la révolution de 1919 et devient taxi pour de riches touristes russes sur la Côte d’Azur. Afin de lui assurer des tickets de rationnement, son père s’arrange pour le vieillir de quatre ans. Autre version : par peur des persécutions contre les juifs, il veut faire partir son fils chez un ami installé à Oran. Le petit est précoce (à 7 ans il mesure déjà 1,55m) mais trop jeune pour prendre le bateau seul d’où le changement d’état civil.
“Coupe ton nom en deux et tu voleras plus haut, au moins tu ne tomberas pas dans le ruisseau”. Suivant les conseils d’une voyante, le jeune Jean-Paul Mokiejewski est devenu Jean-Pierre Mocky ! La « Moky » est aussi le nom d’une machine à percer les tranchées pendant la guerre, inventée par son père ! Difficile de discerner le vrai du faux dans son parcours, où l’on ne sait plus si ses films sont inspirés de sa vie, ou si c’est l’inverse.
Jean-Pierre Mocky, c’est le portrait d’Eclectik ce dimanche.
Le portrait est illustré de différents extraits du reportage de l’émission franco-belge Strip-Tease intitulé “Le Parapluie de Cherbourg”, réalisé par Manolo D’Arthuys en 1999 pendant le tournage de La Candide Madame Duff.
Ce reportage sera prochainement disponible dans un nouveau coffret consacré à l’émission Strip Tease édité par VF prod.

Programmation musicale
> Charles Aznavour : Mes emmerdes
> Radiohead : Knives out
> Pete Doherty : Last of the english roses
> Jean-Louis Aubert : On aime

éclectik dimanche : Arthur H

ECLEC_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le dimanche 25 janvier 2009.

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090125-ECLEC-DIM-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

INVITE
Arthur H
Adieu tristesse, le Arthur H nouveau est arrivé.
H comme heureux ou tentant de l’être !
Sa quarantaine sera poétique ou ne sera pas.
Arthur H nous la joue plus funk, plus disco, plus délirant dans son dernier album baptisé « L’homme du Monde ».
Et même s’il ne tourne pas rond ce monde, Arthur H a décidé de faire avec.
ARTHUR H ILLUSTRÉ PAR CHRISTOPHE BLAIN
Tout feu tout flamme, la rencontre de deux
imaginaires en liberté.
au Théâtre d’Angoulême
Le jeudi 29 janvier 2009 à 20h30

Programmation musicale
> Arthur H : Si tu m’aimes
album : L’Homme du monde
> Arthur H : Luna Park
> Arthur H : Radio City Light
> Bob Dylan : Times they are a changin’

Lien(s)
rendez-vous au concert dessiné à Angoulème!

éclectik dimanche : Moustic

eclectic_2009.jpg

© Photos Pierre Maurer & RF/Christophe Abramowitz

Émission diffusée sur France Inter le dimanche 20 septembre 2009

Écouter l’archive audio de cette émission :
[audio:http://silva-rerum.org/MULTIARCHIVES/AUDIO/ECLEC2009/20090920-ECLEC-DIM-pod.mp3]

Producteur / Productrice : Rebecca Manzoni ; réalisation : Yann Chouquet ; attaché(e)(s) de production : Joëlle Levert et Fanny Leroy ; avec la collaboration de l’e-doc et de Marie Jaros de l’Ina. Reporters: Thomas Chauvineau et Antoine Ly ; programmation musicale : Jean-Michel Montu.

Fiche de l’émission extraite du site de France Inter :

INVITE
Moustic
L’artiste de ce jour devait s’appeller Patrick Bouchain, architecte.
Ou Anna Karina, comédienne. Mais des soucis de programmation, totalement indépendants de notre volonté, nous conduisent à rediffuser l’une de nos conversations éclecticiennes.
Moustic est l’auteur et l’interprète d’un beau spectacle intitulé “Moustic en gros” qu’il joue au théâtre Jean Vilar à Bourgoin Jallieu le 19 octobre, au Colisée à Biarritz les 30 et 31 octobre et à Namur en Belgique, les 13 et 14 novembre.
Et pendant ce temps, le festival du film Grolandais bat son plein jusqu’à ce soir à Quend en Picardie. L’occasion de voir des films qu’on ne voit pas ailleurs tels que “La Mertitude des choses” de Felix Van Groeningen ou “Bande de cons”, long métrage belge des années septante qui dure une heure vingt deux.

Programmation musicale
> Bazbaz : Sur le bout de langue
> Emilie Loizeau : Sister
> Bill Withers : Ain’t no sunshine